http://betweenthelines.fr/wp-content/uploads/2015/04/metabalises-1024x847.jpghttp://betweenthelines.fr/wp-content/uploads/2015/04/metabalises-1024x847.jpgLe balisage des photographies – Alt, Title et description – SEO tips #2

Le balisage des photographies – Alt, Title et description – SEO tips #2

Travail de fond jugé moins important que la rédaction web ou le netlinking, l’optimisation des balises images (que l’on appelle « attributs » : Alt, Title…) est toutefois pertinente à long terme. L’indexation dans Google Images des visuels d’un site peut par exemple être une source de trafic intéressante, sans avoir à déployer beaucoup d’efforts.

Les balises liées aux images

L’attribut Alt des images, un facteur de référencement

La balise Alt (pour « texte alternatif ») a pour vocation d’améliorer l’accessibilité d’un site web, en proposant un texte en lieu et place d’une image, si celle-ci ne s’affiche pas. Le texte contenu dans la balise Alt doit donc décrire au mieux ce que l’on voit sur la photographie proposée sur la page.
Ce contenu est pris en compte par certains moteurs (Google, Baidu) pour le référencement naturel, mais ne le serait pas dans le cas de Bing*. Si l’on peut supposer que c’est un facteur de référencement relativement faible aux yeux de Google, il serait dommage de s’en priver : remplir la balise Alt ne prend que quelques secondes et permet d’ajouter des mots-clés de contenus à une page web.

L’attributt Title

Elle indique aux moteurs le titre de votre image, mais n’est ni visible en front-office ni prise en compte pour le référencement naturel. Autrement dit, la remplir ne changera rien à votre SEO (même si pour certains, ce sujet reste à débattre…). Vous pouvez néanmoins indiquer un bref titre au cas où la balise serait utilisée par certains moteurs ou annuaires d’images, afin d’optimiser son référencement hors-moteurs classiques.

Les autres balises liées aux images

Jusqu’à présent, personne n’a prouvé que les attributs à inscrire dans certains CMS (par exemple, la « description », que l’on retrouve dans WordPress ou autres systèmes de gestion de contenus) avaient une quelconque utilisé pour le référencement naturel. S’il ne coûte rien de les remplir, ne perdez pas de temps à chercher des mots-clés liés au champ lexical de votre page.

SEO et images

SEO : améliorer le référencement de ses images

Eviter les refontes chronophages

Certes, l’optimisation des attributs images peut être bénéfique pour votre SEO : cependant, ne perdez pas un temps considérable à renseigner les balises de vos images si vous ne l’avez pas encore réalisé. Le temps investi sera trop important par rapport au retour en terme de SEO.

Une méthodologie SEO pour vos photos et images

En revanche, rien ne vous empêche de mettre en place une stratégie SEO simple à chaque upload d’images sur votre site : pour toute image ajoutée sur une page ou un article, vous renseignez scrupuleusement l’attribut Alt (et éventuellement Title), en indiquant le contenu de l’image, si possible en rapport avec le thème/les mots-clés traités dans votre page ou article.
Attention, ne renseignez l’attribut que pour des images en cohérence avec le contenu de la page. Tous les visuels liés à votre charte graphique (traits, cadres, bannières…) ou qui n’apportent aucun sens à vos textes doivent être laissés vides au niveau de l’attribut Alt !

L’avantage du SEO des images

Google Images, un moteur de recherche parallèle

S’il n’est pas long à réaliser, ce référencement de vos images peut vous apporter : bien référencées, vos images contribuent à la sémantique de votre page. Google, en plus de repérer un, des et des blocs de texte sur un sujet donné, notera des images en adéquation avec le champ lexical de la page ou de l’article : un bon indice pour le conforter sur un mot-clé donné. De plus, avec la présence de certains visuels indexés dans Google Images, vous vous assurez un trafic potentiel supplémentaire : même si ce dernier génère un fort taux de rebond et une durée moyenne des sessions faibles, c’est un vrai plus pour votre site. Certains utilisateurs visiteront d’ailleurs tout de même ce dernier après une recherche iconographique.

SEO, images et UX : quelques conseils

Pour terminer, rappelez-vous également quelques bonnes pratiques qui, si elles ne sont pas directement liées au SEO, peuvent accroître les performances de vos pages.

  • Choisissez avec soin les visuels agrémentant vos pages et vos articles. Une absence ou un mauvais choix (photo sombre, peu attractive) de visuel d’accroche peut déboucher sur un bien moindre trafic : il serait dommage de pénaliser un texte que vous auriez passé beaucoup de temps à écrire à cause d’une image mal choisie.

 

  • Insérez de nombreux visuels au sein de vos pages, afin d’éviter les blocs de texte trop « lourds » car mal aérés. Privilégiez des paragraphes courts ponctués d’images (au moins 3 pour un article de 3 000 signes).

 

  • Rappelez-vous que le temps de chargement d’une page est un critère SEO pour Google notamment. Soyez vigilant avec la taille de vos images ! Des visuels HD de 3 Mo seront superbes sur votre page d’accueil et pourront vous aider à concourir au prix du plus beau site ? Sur mobile, ils augmenteront d’au moins 30 secondes le temps de chargement de votre site. Le juste équilibre est à trouver via un éditeur d’image (pixlr.com par exemple) en rognant ou en réduisant la qualité de vos visuels.


*Olivier Andrieu, « Réussir son référencement web », 2014
Image : CC Commons, SEO by JacksonvilleSEOs – jacksonvilleseos.com,
CC Commons, SEO Scrabble by Jonathan Rolande,
et CC Commons, Google Images Logo by IvanWalsh.com

Vous avez aimé cet article ?

No comments yet.

Leave a reply

Reset all fields