LA CHRONIQUE – Ma course aux SERP Google

LA CHRONIQUE – Ma course aux SERP Google

Être numéro 1 sur Google, c’est dur…

…mais c’est possible

Lorsque l’on propose des prestations webmarketing comme je le fais, on se doit -j’en parlais avec un ami hier- de légitimer son travail de référencement naturel en commençant par… son propre référencement : sur les mots-clés qui me concernent, être bien placé peut donner une vraie valeur ajoutée à mon discours commercial, et plus simplement… augmenter le trafic vers mon site.

Sur un mot-clé assez « classique » pour mon activité de services (par rapport aux prestations que je propose en référencement naturel), « rédacteur web freelance », j’essaye d’optimiser pas à pas mon site, notamment avec
– des pages de présentation de mon activité (chartées SEO)
– et des liens depuis les réseaux sociaux.
D’où une constatation intéressante : mon travail paye.

NB : je suis depuis avril 2015 en 1ère page sur le mot-clé pré-cité. Les positions varient selon les semaines, entre la 8e et la 4e place.

Dans les faits

Hier loin derrière la 40ème page, la page a progressivement évolué en deux semaines et demies (sa durée de vie aujourd’hui) : 36ème page, 28ème, 15ème, et aujourd’hui 9ème page des SERP. (MAJ 17/07 01/08 : 7ème 5ème place 20/10 : 2e page). Certes, personne ne va cliquer dans les profondeurs de ce classement (et ce n’est pas ce que je cherche à démontrer dans cet article), mais dans un environnement extrêmement dense (de nombreux rédacteurs web freelance cherchent à se placer sur cette requête, car elle peut générer des leads rapidement), il est possible de tirer son épingle du jeu.

SERP Google : c'est déjà bien

Rien à voir donc avec une histoire incroyable d’accès direct à la 1ère page, 1ère position de Google ; je suis encore loin du hit-parade, dans les tréfonds des SERP de Google, mais les faits sont là : ma page gagne des places, doucement mais sûrement, grâce à ce travail de SEO/linking, sans véritable effort particulier. Respecter certaines règles de rédaction web -entonnoir inversé, balisage et mots-clé, longueur de texte et images- permet de me placer, assez vite, sur un mot-clé hautement concurrentiel.

Science inexacte

Car -je défends souvent ce point de vue- le référencement naturel s’apparente un peu à la science inexacte qu’est l’économie : pour sauver un pays ou une entreprise comme pour bien référencer un site, on sait ce qu’il ne faut pas faire (en SEO, du black hat) ; et l’on sait ce qui peut marcher. En revanche, personne n’a « LA » recette miracle pour être numéro 1, très vite, sans efforts. Google est juge (son algorithme décide de qui remonte, et qui descend) et partie (ses services sont de plus en plus placés, notamment via la Recherche Universelle, qui lui permet de monétiser -Google Shopping, AdWords- ses emplacements), et distille au compte-goutte ses informations comme l’évangile.

Le référencement naturel : science inexacte

Du référencement naturel, mais pas que

D’où l’importance de ne pas uniquement jouer sur le tableau du référencement naturel.
Combiné à cette optimisation de mes pages, je fais également en sorte que mon site ne soit pas qu’une accumulation d’argumentaires marketing. En essayant de soigner son design (que j’espère réussi), en aérant les pages pour une meilleure lisibilité et en limitant les textes, j’essaye de ne pas encourager le visiteur à quitter le site dès son arrivée. En construisant un blog, régulièrement mis à jour, je fais vivre le site et développe mon inbound marketing : bien qu’encore limités en visites, mes dossiers (guide référencement, lexique webmarketing et autre article sur la publicité en ligne), tutoriels vidéo (créer une newsletter pro avec MailChimp) et revues de presse hebdomadaires amènent du trafic, et donnent également une certaine légitimité à mon site.

Il fallait bien illustrer un peu cet article

Les lecteurs, au service du référencement

C’est donc, j’en suis sûr, la qualité générale de mon site qui me permet -en partie- de remonter ma fameuse page de présentation (que je veux vous présenter finalement) dans les SERP Google : les bonnes stats de betweenthelines.fr (faible taux de rebond -15,5%-, visite moyenne élevée -8 minutes- et trafic en hausse -+50% pour juillet) permettent une croissance de mes pages dans le moteur de recherche. Bien que rien ne le prouve, je crois qu’un site sans aucune visite n’aurait pas déclenché une montée aussi rapide dans les SERP.

La fameuse page, donc

Que voici : rédacteur web freelance. Si vous l’observez, rien de particulier : balisage classique < h1 > < h2 >, maillage interne, synonymes (pas tant que cela), entonnoir inversé (léger), des images avec les bonnes balises ALT. Mais pour conclure cet article : rien de bien compliqué. J’espère pouvoir reprendre cette chronique dans quelques semaines en ayant passé le top 5 des SERP 🙂

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

                                                      C'est une flèche vers le bas (et à gauche)

Julien

Rédacteur web freelance, webmaster Wordpress et référenceur, je vous propose de suivre l'actualité SEO, SEA, SMO et de manière plus large le webmarketing à travers mon blog et le site betweenthelines.fr, où je vous présente mes prestations web.

7 Comments Added

Join Discusion
  1. Julien 17 juillet 2014 |
    MAJ 17/07 : la page avance, puisqu'elle est désormais en page 7 :-)
  2. Pingback: Le lexique du webmarketing 23 juillet 2014

    […] Bien utilisées, elles sont un outil de référencement naturel (SEO) facile à mettre en place : utiliser et bien hiérarchiser ces balises prend peut de temps mais peu aider à remonter dans les […]

  3. Julien 1 août 2014 |
    MAJ 01/08 : la page est désormais 5ème :-)
  4. Pingback: 10 conseils pour faire connaitre votre blog - Between The Lines 14 septembre 2014

    […] CHRONIQUE SEO […]

  5. Pingback: 5 conseils SEO pour votre site professionnel - Between The Lines 30 octobre 2014

    […] CHRONIQUE SEO […]

  6. Julien 27 janvier 2016 |
    Après d'âpres batailles, la page évolue entre la SERP 1 & la 2 sur le mot-clé "rédacteur web freelance"... A suivre donc, d'autres optimisations sont à venir !

Leave a reply

Reset all fields