5 raisons de ne pas utiliser un outil de création de site gratuit

5 raisons de ne pas utiliser un outil de création de site gratuit

De nombreux CMS et hébergeurs proposent de construire son site internet « soi-même » et « clé en main » : la solution idéale, selon eux, pour disposer d’un site vitrine en quelques minutes. Si ces outils (1&1, Wix, Pages Jaunes) peuvent vous permettre de gagner du temps à court terme, ils vous poseront problème sur la durée, en terme d’utilisation et de webmarketing.

Les plus

Il y a tout de même certains avantages à retirer de l’utilisation de ces outils : ce sont principalement les arguments commerciaux mis en avant par les services de création gratuits.

  • Ils sont peu onéreux : comme le titre l’indique, les outils de création de site gratuits ne vous coûteront rien ; dans certains cas, un petit abonnement mensuel peut vous être demandé, voire des frais de création (Pages Jaunes fonctionne avec ce système).
  • Des « templates » gratuits sont proposés : les outils de création gratuits s’accompagnent souvent de thème pré-installés, pour vous aider à créer votre site. Si cet argument peut être convaincant pour démarrer un site à partir de rien, d’autres CMS bien plus puissants (WordPress) proposent la même fonction (voir la suite de l’article).
  • Ces outils permettent de tester une idée de business : si vous souhaitez valider une idée d’entreprise, construire en quelques minutes un petit site vitrine peut vous permettre de vous rendre compte du potentiel de votre business plan. Là encore, cet argument est réfutable car construire un site avec un thème WordPress ou Joomla ne sera pas long non plus.

Tester une idée de business avec un site internet

Pourquoi fuir ces outils de création de site gratuits ?

  • Google n’aime pas ces serveurs : le géant américain a une fâcheuse tendance à ne pas accorder une grande crédibilité à ces sites hébergés sur des serveurs qu’il n’apprécie pas : il est rare de voir une URL de type nomdedomaine.wix.com/mot-cle remonter dans les résultats des SERP, et pour cause.
  • Les fonctionnalités manquent : si les fonctions de base pour construire un site sont bien présentes, vous manquerez d’outils plus avancés pour développer votre site. Formulaire de contact personnalisé, pop-up pour enregistrement à une newsletter, agenda, réseaux sociaux… les modules vous permettant de générer des leads sont bien souvent absents de ces outils de création. Or, c’est à terme ce qui vous permettra de développer votre activité commerciale.
  • L’usage mobile est défaillant : ces outils de création ne produisent pas des sites adaptés pour l’usage sur smartphone ou tablette. Si certains proposent l’option, d’autres problèmes inhérents au codage de leurs templates peuvent survenir : bien souvent, les pages mettent énormément de temps à se charger (c’est la première raison pour laquelle un utilisateur quitte un site sur mobile ou tablette) ou s’affichent mal… Autrement dit, vous risquez de perdre la moitié de votre trafic. Ces problèmes de lenteur peuvent également se constater sur ordinateur, comme c’est bien souvent le cas avec Wix par exemple.
  • Le référencement naturel : bien souvent, les outils mis à disposition par les créateurs de site gratuits ne permettent pas d’optimiser le référencement comme il se doit. Balises ALT des images, meta-descriptions, code… le SEO n’est pas pris en compte par la plupart de ces sites, qui préfèrent comme Pages Jaunes mettre en avant le référencement de votre site dans leur propre annuaire.
  • Le design pauvre ou peu personnalisable : si les « templates » proposés peuvent apparaître réussis au premier coup d’oeil, le rendu de votre site peut finalement s’avérer décevant après quelques tentatives de personnalisation. Et pour cause, ces thèmes ne sont pas prévus pour être beaucoup modifiés, mais pour être très simplement adaptés.

L’ensemble de ces remarques se retrouvent bien souvent sur les tests d’utilisateurs, qui reprochent également aux éditeurs de site gratuits le côte peu fonctionnel des back-offices, complexes d’utilisation et non-adaptés à leur coeur de cible.
Car si les nombreux CMS gratuits et à l’efficacité prouvée (WordPress, Joomla, Prestashop) peuvent s’avérer compliqués à installer et à configurer, leur utilisation est sur le long terme bien plus simple, qu’il s’agisse de construire ou de faire évoluer son site.

Bien utilisés, ils vous garantiront des performances techniques (rapidité, fiabilité) plus importantes que les outils gratuits, un design beaucoup plus personnalisable, des résultats SEO bien plus probant. De quoi investir un peu plus de temps (ou d’argent, même si cela est moins vrai sur le long terme) pour maximiser son ROI sur le long terme !

Licence: CC0 Public Domain / FAQ
Libre pour usage commercial / Pas d’attribution requise

Vous avez aimé cet article ?

No comments yet.

Leave a reply

Reset all fields