10 conseils pour faire connaitre votre blog

10 conseils pour faire connaitre votre blog

Faire connaître son blog en 10 points

Il est là, prêt à être consulté et lu, et vous êtes particulièrement fier de votre blog flambant neuf et tout beau. La question qui vous vient ensuite logiquement en tête est la suivante : comment le faire connaître ?

Lancer son blog peut sembler simple pour peu qu’il traite de sujets vastes (les thèmes d’actualités par exemple), mais la problématique est plus complexe si vous êtes positionné sur un domaine précis (comme c’est le cas pour ce blog, par exemple) : webmarketing, musique, fooding, voyages… vous arrivez alors en terrain à conquérir. Les acteurs étant déjà (très) nombreux, il va falloir sortir de la masse pour gagner en visibilité. Voici dix premiers conseils (la liste est loin d’être exhaustive) pour accumuler les vues sur vos articles.

 

Communiquez auprès de votre premier cercle

Famille, amis et collègues : votre premier cercle est votre premier lectorat. Avant de toucher de nouveaux lecteurs, passez le mot à votre entourage : emails, réseaux sociaux et bien sûr bouche-à-oreille peuvent vous permettre d’améliorer votre notoriété, et lancer une dynamique. En fonction du sujet, mentionnez un article ou un autre, selon qu’il intéresse plus ou moins votre interlocuteur. N’oubliez pas que les gens ne viennent pas vous lire pour vous faire plaisir, mais avant tout parce qu’ils trouvent un intérêt certains dans vos articles.

 

Envoyez des newsletters à vos lecteurs

Qu’il s’agisse de votre premier cercle (voir point précédent) ou de nouveaux lecteurs potentiels, il peut être intéressant d’envoyer une newsletter compilant vos articles, par exemple les meilleurs et/ou les plus récents. L’occasion de rappeler aussi votre existence à votre cible, et bien sûr de faire venir vos lecteurs sur votre blog. De nombreuses solutions d’emailing existent, j’ai opté pour ma part pour le logiciel MailChimp (dont vous pouvez apprendre le fonctionnement -très simple- via ce tutoriel) qui permet un envoi massif et gratuit (jusqu’à un certain niveau), et qui offre de nombreux templates (modèles à personnaliser) très bien faits.

Exemple : j’envoie une fois par mois une newsletter compilant trois ou quatre articles de ce blog à quelques centaines de personne, et les nouveaux lecteurs peuvent s’y abonner en passant par une infobox dans la barre latérale droite du blog ou via cette page. Les inscriptions sont régulières et ma base de données s’accroît chaque semaine. 
 

Trouvez le bon rythme

Deux articles de fond toutes les semaines plutôt qu’un plagiat mal rédigé deux fois par jours, c’est bien. Décidez du rythme de parution de votre blog avant de le démarrer, et essayez au maximum de vous y tenir. Certaines plateformes de blog telles que WordPress (celle que j’utilise) permettent de programmer les posts à l’avance : si vous avez trop d’articles, répartissez-les au rythme qui vous convient. Si vous en écrivez trop peu, espacez les publications pour rester en cohérence avec votre ligne.

Exemple : j’écris sur ce blog un à deux articles par semaine, rarement plus. Je m’efforce de rester sur une ligne éditoriale cohérente : des articles de fond, des tutoriels et des études de cas. 

 

Un autre moyen de communiquer vos idées

 

Ne cherchez pas le buzz à tout prix…

…dans un premier temps. Si une géniale inspiration vous vient et génère des centaines de partages, tant mieux ! Dans un premier temps, produisez un contenu de qualité, qui intéressera vos lecteurs et leur donnera envie de le partager. Le buzz vous sert à attirer du monde sur votre blog, mais si il n’y a aucun contenus sur ce dernier, votre communication n’aura servi à rien.

Exemple : de nombreux blogs cherchent avec des titres racoleurs à amener un maximum de lecteurs, notamment via les réseaux sociaux. Cela marche pour générer du trafic, mais ne fidélise pas vos lecteurs sur le long terme. Or le but d’un blog est bien de fidéliser un lectorat et non d’obtenir d’éphémères visites éclair.

 

Proposez un flux RSS

Toujours d’actualité, les flux RSS permettent à vos lecteurs de vous suivre sur des aggrégateurs (tels que Netvibes) et de recevoir des condensés (généralement les titres) de vos articles en temps réel. Dès que vous postez, vos lecteurs voient vos articles s’afficher et leur clic les redirigent sur votre blog.

Exemple : sur la barre latérale de droite, vous pouvez voir sous la newsletter le lien vers le flux RSS de ce blog : plusieurs dizaines de personnes y sont abonnées et reçoivent ainsi régulièrement les nouveaux articles sur leurs aggrégateurs. 

 

Rédigez pour vos lecteurs… et pour les moteurs de recherche (donc, Google)

Il y a de nombreuses manières de faire venir des lecteurs sur votre blog, et un de ces moyens est bien sûr le référencement naturel. Ecrire des articles bien structurés peut vous permettre de vous positionner en bonne place sur les moteurs de recherche, dont le plus célèbre, Lycos (blague). Comment faire ? Vous pouvez lire cet article sur le sujet ou utiliser cette infographie pour vous aider.

Exemple : la plupart des contenus de mon site sont optimisés pour un meilleur référencement naturel. Une exemple du travail que j’effectue dans cette chronique

Les Google Glass, un autre moyen de faire plaisir à Google

Regroupez les forces

Ecrire pour un blog est long et peut s’avérer fastidieux, surtout si vous avez choisi une ligne éditoriale précise et une fréquence de publication élevée. Rien ne vous empêche donc de réunir une équipe de rédacteurs et de leur permettre l’accès à votre blog pour qu’ils contribuent à l’écriture d’articles. Le plus ? Tous vos rédacteurs vont vous ouvrir leur réseau, en étant à leur tour des relais auprès de leurs cercles. Veillez cependant à trouver des contributeurs en phase avec vos idées et votre ligne, ou briefez-les sur vos attentes avant de démarrer la collaboration. Sur certains blogs, les rédacteurs peuvent être payés : vous pouvez décider d’une rémunération pour vos plumes.

 

Soyez actifs auprès des communautés

Il existe forcément des groupes (Facebook, Google+), des sites ou des forums regroupant des communautés autour du sujet de votre blog (si vous parlez de jardinage, de nombreux sites regroupent des tutoriels ou des discussions de passionnés par exemple). Soyez-y actif ! Participez aux discussions, répondez à des questions, provoquez des débats. Si le lieu vous le permet, n’hésitez pas à placer un lien vers votre site ou une de vos réalisations (vidéos, articles).

Un exemple de communauté

Inscrivez-vous sur des annuaires

L’aspect référencement de votre blog est à ne surtout pas oublier. Si les annuaires n’ont plus vocation à générer un trafic fort vers des sites, ils sont en revanche un bon moyen d’améliorer votre positionnement dans Google. N’hésitez pas à vous inscrire sur des annuaires tels que WebRankInfo ou Webmaster-Rank.info. Ne vous inscrivez pas partout, en une seule fois (cela peut être pénalisé par Google), privilégiez des inscriptions ponctuelles.

Exemple : j’ai inscrit mon site sur une dizaine d’annuaires, de manière régulière (une inscription par mois). 

 

Produisez des contenus

Sur un blog, écrire, c’est bien. Produire et diffuser des contenus, c’est encore mieux. Que vous soyez photographe, capable de monter des vidéos ou dessinateur… peu importe : tout ce qui pourra enrichir votre blog est bon à prendre. Un tutoriel vidéo sur un sujet lié à votre ligne éditoriale peut être un bon moyen de faire venir des visiteurs : diffusez-la sur YouTube, faites-en la promotion via votre newsletter ou parlez-en dans des forums.

Exemple : mon tutoriel vidéo sur la manière de créer une newsletter avec MailChimp est à ce jour mon article le plus lu. 

 

Cet article vous a plus ? Partagez-le !

Vous avez aimé cet article ?

No comments yet.

Leave a reply

Reset all fields